Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2009

Eglises de Thionville

Temple,eglise,synagogue de Thionville

Synagogue de Thionville

medium_images_s.jpg

Une carte postale de la synagogue de thionville avant sa descruction par les nazis.

 

Une première synagogue est édifiée en 1913 par l' entrepreneur Bischoff sur les plans de l' architecte de Karlsrühe Ludwig Levy en remplacement du premier lieu de culte israélite aménagé en 1805 dans une maison particulière de la rue de la Poterne.Construction de style romano-byzantin, typique des synagogues du début du 20e siècle.Destruction par les allemands en 1940.Reconstruction d' un bâtiment moderné en 1956 au même emplacement

  • Synagogue de Thionville

Avant la Révolution, seules deux familles juives habitaient Thionville ; à partir de 1791, leur nombre augmenta considérablement, néanmoins ce fut une maison d'habitation du vieux centre-ville qui servit de lieu de culte jusqu'en 1913, date où fut inaugurée la synagogue visible sur ce cliché. Elle fut incendiée en 1940, les soldats allemands empêchant les pompiers thionvillois d'intervenir. L'actuelle synagogue a été construite en 1957.

Archives Départementales de la Moselle, 8 Fi 672/58.

 

Temple protestant de Thionville


Edifice de style néo-gothique construit en 1888 par l' architecte Hermann pour abriter la nouvelle communauté protestante de langue allemande.medium_temple.jpg L' inauguration eut lieu le 28 novembre 1888.

         

 

 

 

 

 

 

L'église ST Maximin de Thionville

                                                                            

medium_Copie_de_St_Maximain.jpg 

L'autel de ST Maximin

Nouveau site sur les orgues de ST Maxi 


Architecture de ST Maximin 

 

 

 

 

L’église actuelle a été reconstruite à partir de 1756, sur les plans de l’architecte Le Brun par les entrepreneurs Cuny Meaux et Nicolas Geisler, après de longues négociations entre la ville et l’Abbé de Saint-Maximin de Trèves qui refusait la dépense nécessaire. Achevée en 1760, elle est marquée par des contraintes militaires à commencer par son orientation vers le sud-ouest afin de ne pas empiéter sur le rempart. Comme beaucoup d’églises de places fortes, elle est pourvue de deux tours-clochers surmontées de plates-formes d’observation et comporte de vastes magasins souterrains aménagés sous les collatéraux. Le plan adopté (église-halle à trois vaisseaux avec un transept non saillant et une coupole à la croisée), est typique des grands sanctuaires lorrains du XVIIIe siècle et frappe par son austérité. L'édifice se caractérise par ses deux tours peu élevées, afin de ne pas dépasser les remparts qui le jouxtaient, encadrent une terrasse et sont reliées entre elles par une balustrade.

 


 

L'architecte Le Brun construit à Thionville, entre 1755 et 1759, un exemple typique d'église de place forte.Ce lieu de culte se caractérise par ses deux tours peu élevées, afin de ne pas dépasser les remparts qui le jouxtaient, encadrent une terrasse et sont reliées entre elles par une balustrade.

Outre son aspect extérieur bien trempé, l'intérieur mérite également le détour ne serait-ce que pour ses œuvres picturales (du 17ème au 19ème siècle), lapidaires (statues de saint-Maximin, saint-Pierre et saint-Paul du 18ème siècle).
À cela s'ajoute un autel (1760) surmonté d'un baldaquin dans le pur style rococo datant de 1742-1743 provenant de la chartreuse de Rettel.

Les orgues de ST Maximin

L'église saint maximin possédait un orgue dès le 16° siècle dont il ne subsiste aucune trace. En 1704,cet ancien instrument est remplacé par un orgue du facteur legros . Après la reconstruction de l'église en 1765 , un horloger amateur d'orgue, georges dondaine, intégra la majeure partie du matériau sonore ancien dans un instrument neuf, lui même recomposé en 1792 avec les débris de l'orgue de l'abbaye Saint Clément de Metz

17:10 Publié dans info | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.